Lettre de mission

Le périple en Mer Rouge (6 mois à travers la Méditerranée jusqu’à l’archipel de Sawakin) n’a pas entamé l’envie de partir. Encore plus loin. Ailleurs. Au contraire, à peine amarrés en septembre 2008, c’est avec ténacité que l’équipage (Stéphanie et Christophe) élabore un nouveau projet puis met tout en œuvre pour relancer l’aventure.

Vite, vite, before it’s too late. Now. (*)

Un sentiment d’urgence aggravé par les perspectives d’austérité environnante dictées par nos chers papy-boomers.

« Yo! » est un OVNI 385, un voilier de 12 mètres, dériveur intégral à bouchain vif, coque aluminium. Sa conception est orientée voyage long cours et la réalisation de bonne qualité, ce qui en fait un bato solide et fiable, adapté à des conditions de navigation difficiles et se prêtant parfaitement au pilotage à vue en environnement corallien.

L’obsession, “Go East”, détermine la destination : Singapour, la mer de Chine et le Japon.

Les conditions météorologiques et la dégradation des situations politiques nous font douter : pas question de lutter contre le courant des Aiguilles au large du Cap de bonne Espérance et passer le Bab el Mandeb en vue des côtes de la Somalie n’est plus réaliste.

Il faut donc se résoudre à aborder le Pacifique par Panama après avoir suivi la classique TransAtlantique, puis à passer d’iles en iles : Galapagos, Marquises, Polynésie, Nouvelle Zélande, Papouasie Nouvelle Guinée, Indonésie, Singapour, Malaisie, Philippines, Japon, Chine.

Bien sûr cela va prendre un peu de temps, que l’on estime à 5 ans, en fonction des rencontres, des trajectoires de cyclones/typhoon et de l’évolution des situations économiques ou politiques locales, départ Août 2013.

Trois impulsions guident notre aspiration à repousser sans cesse les limites pour atteindre une plus grande liberté.

L’Autonomie. Tout d’abord, celle qui permet de pouvoir vivre à bord longtemps sans toucher terre qui a orienté l’équipement du bateau. Puis notre propre indépendance qui a conduit les choix financiers et le renoncement à la sécurité du système de retraite classique.

L’Exploration. La volonté de découverte est le moteur principal de ce voyage. La curiosité, née de nos rêves d’enfants nous pousse vers la confrontation de la plus grande diversité alors que nous assistons à une homogénéisation massive résultant de la mondialisation.

Le Plaisir. Parce que nomades de la mer, c’est sur l’eau que se trouvent tous les bonheurs du monde.

Passeurs d’histoires, nous sommes à la recherche de contacts pour toutes les étapes (l’un connait un ethnologue, l’autre un médecin, une troisième un chaman…)

Pour nous écrire : Yodyssey2018@gmail.com

Advertisements

One thought on “Lettre de mission

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s